Pour moi, la 5e séance était samedi 29 mai. Une séance intéressante, dans le bon comme dans le mauvais. Mais pour les besoins de la prod' on va commencer par un petit flash-back voulez-vous? Non? tant pis pour vous vous l'aurez quand même.

***

J'ai constaté depuis quelques temps que j'avais l'impression d'avoir le côté droit toujours en avant par rapport au côté gauche. A cheval, ça s'est traduit par le fait que je passais très facilement les épaules en dedans à main gauche - avec un cheval pourtant réputé difficile à cette main - et pas bien du tout à main droite - main facile du dit cheval (Toon).

J'ai donc décidé d'aller voir une chiropractrice (un peu comme ostéo, mais plus adaptée à ce que je cherchais). Je lui décris ça, elle me manipule et s'exclame "aie aie aie!" Verdict : j'ai le bassin complètement vrillé à gauche, ce qui se répercute sur mon genou gauche qui travaille mal avec un aplomb faussé, la partie droite de mon dos et mon épaule droite qui compensent en tension, d'où une raideur de la nuque à gauche et des migraines... D'où l'ouverture naturelle vers la gauche, et le blocage à droite une fois en selle.

***

Voilà, donc ça c'était hier, vendredi 28. Après vérification que j'ai bien le droit de monter à cheval, vaï, je vais chez T.

Je me perche sur le noiraud... et là surprise, euuuuuh pourquoi je sais plus monter? Mes appuis sur la selle sont - et c'est bien normal - complètement faussés. Au lieu de faire une espèce de clé de jambes pour me tenir en selle, j'ai les deux jambes qui tombent normalement. T. me félicite d'ailleurs sur ma descente de jambes, qui s'est grandement améliorée, j'ai le bas de jambe qui fonctionne dans le bon sens maintenant. Mon dos est forcément beaucoup plus droit, je m'applique sur les coudes au corps, ça vient bien. Les quelques foulées de trot que je fais sont mille fois meilleures dans la position générale, l'assiette et l'amortissement.

Mais.

Mais je suis infoutue de faire aller le cheval droit. Je dois réapprendre à maîtriser tout mon corps, à retrouver mon équilibre. C'est simple, je sais plus où j'habite. Etrange sensation de sentir tout ce qu'on sait foutre le camp, de plus rien maîtriser, de devoir se réapproprier un corps, une posture, un équilibre.

Bon évidemment, le Toon n'avait guère bossé de la semaine, le temps virait à l'orage, il était tout sauf coopératif ; et mes errements d'assiette l'ont complètement perdu et énervé, pauvre biquet, ce qui ne m'a pas non plus facilité les choses. Disons qu'on ne s'est mutuellement pas facilité la tâche.

J'ai donc écourté la séance malgré les points positifs cités ci-dessus. Il faut que je prenne le temps, que je me replace, etc.

Conclusion : j'aurais dû aller chez l'ostéo plus tôt!

Vidéo très courte, mais vidéo quand même!