Ben la séance d'hier, c'est pô compliqué, tu prends kif-kif la même que celle de la semaine dernière et tu recommences. Sublimo, travail du galop, mouais bof.

Enfin non, j'exagère. Y a clairement eu du mieux sur la gestion du cheval, ce qui n'est pas un luxe d'ailleurs parce que se faire trimballer en tous sens par un poney de Barbie, voilà quoi. Au passage, bon courage au proprio quand il va le récupérer, son poney de Barbie, parce que v'là le gaz et la finesse qu'il a pris en 3 semaines, c'est pas piqué des vers.

Je commence à intégrer le fonctionnement de la main intérieure sur les cercles et dans les passages de coin pour appeler la tête, j'ai passé un ou deux demi-arrêts où j'ai réussi à rendre à peu près justement les rênes, le fonctionnement du bassin au galop s'établit petit à petit - disons qu'à chaque séance c'est de mieux en mieux, même si j'ai vraiment encore tendance à cirer la selle avec le bassin parce que j'arrive pas à serrer les cuissots comme faire se doit. J'ai eu l'impression - faut que le Chef confirme - que j'arrivais mieux à gérer la reprise avec les abdos et à tendre mon dos en cas de "mise à feu des réacteurs intempestive", avec des mains un peu moins dans la culotte. D'où que je gérais mieux (j'ai pas dit non plus qu'y en a pas eu, loin de là) les "taiaut vent du cul dans la prairie" qui se présentaient parfois à l'occasion.

Sur la fin, j'ai fait un bon départ au galop. Alléluia!!! Mais tous les autres je les ai loupés parce que j'engage le bassin à l'envers... Donc forcément je demande de partir à faux et le cheval part à faux, y est pô con le dadou d'amour...

Ca m'énerve tout ça, va falloir que ça change! Enfin, que JE change... Gné.

bisrepetita