cavaliers_steppes

Quelque part, avec le fond de montagnes enneigées et les chevaux, j'étais un peu avec ces gars-là hier. Le rapport? Le nom du cheval que j'ai monté, que son propriétaire essaie tant bien que mal de rebaptiser Attila. Et c'est bien tout, parce qu'à chaque fois qu'il l'appelle comme ça, "Attila fils du vent", on est tous morts de rire. Le vrai nom d'Attila, c'est Lewis, et Lewis c'est un croisé porte et fenêtres, potentiellement avec du cob normand dedans et un machin à taches. Résultat, une sorte de gros nounours d'1m60 avec des pattes énooooormes, une encolure énoooooorme, et une croupe ... vous avez compris. Donc Attila, "lol", comme disent les jeunes.

Lewis, donc. Lewis le gros poney, mais "méfiez-vous de l'eau qui dort"! Sous ses dehors débonnaires, il a pas mal de sang, une impulsion assez épatante, et beaucoup de rebond. Bon il est un peu cassé de l'arrière-main visiblement, mais l'ostéo passe la semaine prochaine. Il ne sait pas faire grand chose pour l'instant, c'est un nouveau challenge pour moi! Je l'avais monté une fois, au tout début, pour un trotting en extérieur, donc je le connais pas du tout. T le monte un peu avant moi pour que je regarde comment il évolue, comment il faut le prendre. Mais bon, avec T, tout a toujours l'air facile... Je note quand même que sur les ébauches de déplacements latéraux qu'il fait, Nounous n'a guère d'amplitude latérale surtout au niveau des postérieurs.

A mon tour. Déjà, au niveau des rênes, je remarque l'asymétrie. Il lâche facilement la main gauche, pour charger plus la main droite, ce qui impose d'égaliser le contact ; mais rien de plus normal que l'expression de l'inflexion naturelle chez un cheval peu travaillé, finalement. Le juste contact est d'ailleurs assez difficile à trouver : il faut le demander, Lewis le donne assez facilement donc relâcher tout de suite... sauf que je relâche sûrement un chouille trop, donc je perds tout, instantanément. Il est d'une réponse à la jambe assez fulgurante - enfin, comme tous les chevaux de T. Encore que par rapport à PetiMachin, il m'a fallu jouer une fois ou deux du talon, parce que bon, c'est pas une espèce de poney pour rien. Je fais donc connaissance, au pas, au trot, un ou deux cercles, une diagonale... OK. T décide que comme Lewis ne sait pas faire, il serait temps de lui apprendre à faire! Première expérience pour moi de l'apprentissage à un cheval avec ma nouvelle position, mes nouvelles "clés", mon nouveau savoir. C'est le moment de voir si j'ai bien retenu ce que j'ai appris jusqu'à présent! On commence par le reculer, pour essayer d'asseoir un peu Nounours. Bon, quand je lui demande, il ne comprend pas, normal il ne sait pas faire. T s'approche avec le stick, et là c'est le draaaaame! Nounours affolé, je dis à T "lâche ce stick!!!!" et on le fait reculer une fois, deux fois, trois fois, T à sa tête et moi dessus, pour qu'il comprenne ce que les aides veulent dire. Il esquissera bien un pas tout seul, ce qui est suffisant pour une première leçon. Gros câlin. Ce n'est pas un mouvement facile pour lui, eu égard à son modèle et à son apparent blocage ostéo au niveau de l'arrière-main. Une fois la machine décoincée, ce devrait être plus facile. Puis je fais quelques tentatives d'épaules en dedans au pas, mais là... pfff... déjà que c'est un mouvement que j'ai du mal à intégrer, alors là c'est une cata, Nounours ne comprend pas où je veux en venir, et moi je m'emmêle les pinceaux. J'essaie donc d'alléger les demandes pour n'obtenir qu'une épaule en avant, en essayant un peu l'évasement de cercle avec le poids dans le talon extérieur aussi... Ouais, c'est pas ça, même s'il y a bien eu une ébauche de quelque chose, mais pffff, pas concluant. Les 2 3 hanches en dedans que j'essaie au gré des longueurs se passent plutôt bien, pour le coup - si je ne demande pas trop d'angle dans le déplacement. Je ne sais pas pourquoi j'arrive mieux à faire ce mouvement plutôt que l'épaule en dedans... Enfin bref, la séance se termine, gros câlin bis, c'est beaucoup de nouveautés pour Nounours qui a fait de son mieux avec son physique rouillé et son peu de boulot, on le laisse là-dessus. T est plutôt content de moi, c'est vrai que j'ai réussi à obtenir quelques trucs de la part d'un cheval qui ne sait rien faire. Je lui dis que j'aime bien Nounours, et que j'aimerais bien qu'on en fasse quelque chose... Ce bon gros ch'val devrait donc réapparaître prochainement sur vos écrans!

Tiens une photo de Lewis pour la route, du temps où il bossait encore un peu avec le patron :

lewis