... mais presque.

Je viens de passer 8 jours à Paris, dont 2 jours au Salon du Cheval, à regarder les selles et me lamenter sur l'état de mon compte en banque, fustiger les mauvais cavaliers de CSO club, pester contre les dresseux amateurs qui ont vraiment une équitation dégueulasse pour 80% d'entre eux (et encore, T dirait que je suis trop gentille), trouver que même si la Cense c'est vraiment "l'équitation pour les nazes" Andy Booth est quand même un sacré horseman, trouver aussi que nom d'un chien, j'adore Philippe Lejeune et son gros Vigo, parce qu'ils sont vraiment trop sympa... Pis je te parle pas de la démonstration de Meredith, qui non contente d'avoir l'insigne mérite d'avoir le même brushing avant ET après le port de la bombe, a également eu le mérite de coller 1 seconde dans la vue de Kutscher et que c'est vraiment trop dommage cette barre sur l'avant-dernier parce que p*tain elle aurait mérité la grosse coupe qui brille.



[le GP est retransmis sur Equidia Watch, pour ceux qui veulent]

J'ai été ravie de papoter avec Annette d'Equinologie, de parler anglais avec André Bubear, our only real saddle fitter here in France, qui m'a très gentiment proposée de passer le voir dans son atelier pas loin de Caen à ma prochaine visite à P'tite Soeur n°1. Je n'ai fait que croiser Muriel de MS Sellerie et ai loupé Miss Equimetric de peu, ce qui est dommage, mais j'avais P'tite Soeur n°2 sous le bras qui commençait à grogner de faim. J'ai papoté pas mal avec un type de chez Gaston (comme ça qui c'est Gaston???) et je dois avouer que leur Marathippo m'a un peu tapé dans l'oeil, mais bon, chérot Gaston. Cela dit la perspective de l'arçon Epoxy flexible (c'est de la résine) qui se travaille comme les Prestige à la lampe chauffante me semble pas mal... reste à voir si ça tient ses promesses, mais bon! la réputation n'est peut-être pas usurpée. On verra bien ce que Billy devient...

Parlant de Billy, je n'ai pas pris UNE seule photo en 2 visites. Vous m'en excuserez, mais le mardi, croyant qu'il allait faire moche, je n'ai pas pris l'APN : résultat, beau temps, lâchage du poney en carrière qui a fait ses plus beaux jetés de papattes. Et le samedi, croyant qu'il allait faire pas trop moche, j'ai pris l'APN : résultat on s'est retrouvé dans le blizzard, il tombait des flocons gros comme des pancakes, donc je me suis contentée de claquer des dents et de lui faire des câlins sans quitter mes gants de ski.

Demain soir, retour à Lyon après un petit passage par la case d'Orgeix, je sais pas ce que ça va donner avec le cheval farceur de Tanguy mais ça risque d'être marrant. Ou pas.