Avatar... grosse pression Chef, va falloir me la filer bien vite sinon les Lecteurs vont faire la tête! =) Edit 21h22 : waw! j'ai déjà la vidéo!!! Edit 21h28 : va vraiment falloir qu'on change la caméra... désolée pour l'image pourrie!

Aujourd'hui, retrouvailles avec le grand Toon après 15 jours sans. Bon si je l'ai monté vite fait la semaine dernière, mais pas en cours, et c'était absolument pas académique, donc not to be mentionned. Aujourd'hui, j'ai resserré mon noeud de cravate, me suis passée un coup de peigne et ai fait ça proprement. Et c'était bien! LA grande innovation du jour, c'était qu'on était 2 à cheval dans la carrière. Le Chef sur le blanc Kenzo, et votre dévouée sur son fidèle Noiraud. Chouette séance donc, puisque tout ce que T m'expliquait, il me le montrait en temps réel, et je n'avais qu'à "faire comme".

On a commencé par réviser "comment qu'on fait les flessions d'encolurrrrre". Rêne extérieure en garde-fou, main intérieure qui pivote ongles vers le ciel et s'élève de 5cm environ, dès que le cheval donne descente de main. A accompagner d'un élégant mouvement d'épaules qui pivotent, mais PAS LE BASSIN MALHEUREUSE! sinon tu demandes un déplacement latéral. Donc, pivoter légèrement et gracieusement du buste, mais pas trop. A imaginer : la sensation de la main intérieure qui appelle la main extérieure par la tension de la rêne, pour que la main extérieure suive le mouvement et continue de bien encadrer le Keval. Bon, ça, très bien, j'a compris.

Ensuite, on est passé à un truc un peu fun. Tu prends ta longueur de carrière, tu commences gentiment en HED, quelques foulées, tu "renverses" en EED, puis re- en HED... et tu t'amuses à faire ta longueur comme ça. C'est passé quasi comme une lettre à la poste. J'étais trop fière comme un pou! Evidemment, il y a toujours quelques imprécisions, mais les angles sont maintenant bien assimilés, les mains se font discrètes avec une rêne extérieure qui régule gentiment sans tirer mais avec juste la tension qu'il faut, et surtout une main intérieure qui a enfin compris le principe de "rendre" après le "prendre"... Certes il m'arrive de me retrouver à 4 pistes au lieu de 3 (les postérieurs ne croisent pas sur une EED à 3 pistes, les antérieurs ne croisent pas sur une HED à 3 pistes!), mais j'arrive à rectifier très vite le tir maintenant. Je me tords beaucoup moins, aussi (avant, je m'incurvais moi aussi... quel intérêt!? c'est moche en plus). Et alors j'ai compris un vrai truc : en pivotant le bassin, en plaquant la cuisse et le genou du côté opposé au déplacement, rien qu'avec ça, j'arrive à obtenir le mouvement. Donc hop bassin vers la droite, jambe droite qui vient pousser le cheval, et ça déplace sur une belle HED à main gauche. Enfin je veux dire, j'avais déjà compris le principe avant ; mais là le fait d'alterner les deux mouvements, ça a rendu les choses vraiment concrètes, et désormais je maîtrise le truc.

Là où on va rire c'est que bientôt on va devoir faire ça au trot. Ha. Ha. Ha...

Mais bon! on n'y est pas encore. Donc après, justement, travail du trot. Je ne passe plus devant dans mes coins, je gère l'allure, Toon est d'ailleurs très agréable aujourd'hui. Il ne se bat pas contre la main - faut dire que je cherche pas perpétuellement à lui demander la cession de nuque, au contraire, je cherche à l'avoir peut-être un peu ouvert, mais plus allégé dans ses épaules. Je fais ma détente au trot, donc, puis on attaque le travail de reculer / trot. Le reculer passe lui aussi de mieux en mieux, après un cafouillage sur les 2 premiers essais, j'obtiens de beaux mouvements juste à la tension du dos et au contact des jambes. Les départs au trot sont "toonesques", mais bien décontractée j'arrive à enquiller. L'allongement dans la diagonale que me demande T, par contre, a été beaucoup moins bien supporté. Mise en contexte. T : "bon tu me prends la prochaine diagonale et tu allonges!" moi : "pfffff... vraiment?" T : "oui!!!" moi "oh noonnnnn... MAAAAAUUUUUD POUSSE-TOI!!!" (la pauvre, elle était sur la trajectoire de Panzer-toon) Heureusement qu'elle n'a pas filmé cet instant de perdition intense. Note pour plus tard : chaps en vachette sur selle qui agrippe : pas suffisant. Investir dans la colle à bottes!

Arrive la "surprise du Chef" : "bon, cette fois on va faire un truc pas facile. Alors, tu vois l'exercice qu'on a fait tout à l'heure en ligne droite? HED EED tout ça? ben pareil, sur le cercle". Donc, rentrer les hanches, marcher droit, rentrer les épaules, marcher droit, ad lib. Dément. Super dur, surtout. Parce que le Toon, pas con l'animal, cherche à se soustraire à l'exercice. J'ai donc énormément de mal cette fois-ci à bien gérer les angles, j'en demande beaucoup trop. Enfin à main droite ça passe plutôt pas trop mal, mais à gauche, Môssieur déclare son ras-le-bol et recommence à se battre avec moi, à vouloir passer la langue. Je change donc d'exercice, le renvoie au trot sur le cercle, change de main, re-cercle. Je réessaie de demander, mais l'animal semble fâché. Je me contente donc d'une EED sur le petit côté à chaque main, et sitôt qu'il se calme et me donne 3 beaux pas, je mets pied à terre. Il a été de plutôt bonne composition aujourd'hui, autant le laisser sur une note positive et ne pas le braquer plus que ça. Brave bête!


eugenie seance du 19 fevrier
envoyé par mistic54. - Regardez des animaux droles en vidéo.

(le poney shetland, là, c'est Kassie, qui appartient à ma copine Nath. Trop mignonne!)