Cet aprem, par what mille degrés sous le soleil et malgré les 18h bien sonnées, j'ai travaillé mon fidèle Noiraud. Je finis par bien l'aimer ce grand machin, qui prend d'ailleurs une ossature assez impressionnante (si on excepte son bide de poulinière depuis qu'il est à l'herbe). Après Eole et son allure de moulinette, qu'il faut compacter et "monter" pour l'avoir dans une allure asseyable, le gros trotteux et son trot cadencé me semblent d'un confort impérial.

On a commencé par le faire sauter un peu en liberté, chose qui d'ordinaire l'éclate. Mais aujourd'hui, trop de saloperies de mouches plates! Malgré l'huile dont je l'ai badigeonné (ça sentait bon la frite), il en restait toujours un paquet, donc énervé, il a rechigné à la barre. Qu'à cela ne tienne, on laisse là-dessus, et on s'en va dans la carrière pour une petite séance de remise en fesses pour votre dévouée.

Je lui fais sa détente, la mécanique est rodée maintenant. Tête en bas, on étire latéralement par des flexions d'encolure dans le marcher droit, puis on enchaîne sur des changements de main en contre-épaule sur le cercle suivies de cessions à la jambe jusqu'à la piste. Petite détente au trot sur le même mode, travail des diagonales où la précision de mon pilotage laisse à désirer quand je le laisse allonger un peu l'allure (à retravailler).

Objet de la séance d'aujourd'hui : les EED au trot, qui ne passaient pas bien jusqu'à présent. Et aujourd'hui encore, à main gauche, pas terrible, je sens ma hanche verrouillée (comme m'a dit ma chiro il y a 15 jours), j'ai du mal à ouvrir l'articulation et orienter correctement le bassin. Mais dans l'ensemble, je bidouille moins dans les mains (encore 2 3 cm à gagner sur les rênes pour ne pas avoir les mains dans la braguette), j'arrive à ne pas éteindre mon cheval, à garder l'impulsion et l'angle de sorte à bien sentir le postérieur interne venir en dessous et l'antérieur bien dégager en ouvrant le poitrail.

Là-dessus, bonne douche pour le cheval ET la cavalière, j'ai bien failli choper un coup de chaud! Vivement la pluie!