IDBOOX_Ebooks_Gaston_LagaffeOuais, ouais, je sais. J'ai la flemme, j'écris pas, et quand j'écris je ponds des billets de 3 lignes et demi sans même un jeu de mots foireux. Je le sais, Lecteur, tu m'en veux (non je suis pas présomptueuse). Mais regarde comme je suis gentille, je t'écris un doux billet en ce vendredi soir où j'ai tellement la flemme que je reste à glander chez moi au lieu d'aller faire la fête. Tout se perd, que veux-tu! Mais tu y gagnes, sois heureux.

Je t'indiquerai quand même au passage que mon cher enseignant se fend d'une nouvelle rubrique sur son site dont tu trouves le lien à ta droite "Chez le Maître!!!", là, qui s'intitule "le dressage pour les pas doués", et qui reprend par thème tous les trucs que tu as pu lire disséminés dans ce bloug au cours de l'année écoulée. C'est marrant parce qu'il écrit comme il parle, bien écrit (enfin pour les articles qu'Amandine et moi avons pu corriger, le reste est plus fantaisiste) et surtout, plein d'enseignements très riches pour toi si tu n'es pas doué. Si tu es un peu plus doué, ça peut quand même donner matière à penser.

Parlant de matière à penser, j'ai eu cette semaine un débat très houleux avec un drôle de bonhomme sur un forum de ma fréquentation, qui m'a faite réfléchir sur la gouroutisation de l'équitation, ou comment une passion vécue à l'extrême peut gâcher "une âme bien née" et la rendre bornée malgré (voire à cause de?) "la valeur des années". On m'a dit que T était mon gourou. Alors, non, parce que je n'en viens pas à me prendre pour lui, comme l'autre mec du forum qui a tellement embrassé la cause du sien qu'il en devient martyr. Parce que quand je suis pas d'accord, je lui dis, à T. Parce que je continue à m'ouvrir l'esprit, à chercher ailleurs, à discuter avec des gens de tous horizons. Il m'apporte énormément, mais (désolé Chef) c'est pas Dieu, de toute façon je suis athée. Je pense que jamais je me lancerai dans une Intifada pour convaincre qui que ce soit du bien-fondé de ma démarche, et surtout y faire adhérer en dénigrant quasi-systématiquement tout le reste, sous couvert de "nan mais c'est que mon opinion hein, ça engage que moi... mais quand même essaie ce que je te dis parce que tu fais de la merde alors que moi je suis trop bien et les mecs qui montent comme moi ont un palmarès de fou". En fait, j'en ai rien à carrer.

Le blog, il est limite plus pour moi que pour vous, ça me permet de suivre ce que je fais, de me relire, de réfléchir en écrivant. D'ailleurs Lecteur je t'invite à faire ça, oh pas forcément besoin de publier, mais après chaque séance, jeter quelques notes par écrit, ça permet de garder une progression, une réflexion intéressante, puis d'y re-penser à tête reposée. Donc ouais, je publie parce que ça me fait plaisir de partager, parce que ça me fait plaisir d'écrire et d'avoir des retours, parce que je peux dire des sornettes et me lâcher un peu ; mais après, prendre mon bâton de pélerin, no way.

Parce que j'ai la flemme d'une part, parce que d'autre part, chacun fait ce qu'il veut de son cul, ça le regarde (et moi pas). Je prends ce que j'ai à prendre à droite à gauche, d'ailleurs je vous indiquerai un peu plus tard et quand j'aurai le temps une vidéo d'un clinic d'Edward Gal à regarder, très très intéressante (mais faut entraver le glaouche). Pourtant Dieu sait que le dressage batave c'est pô bien ma came, mais... mais.

Voilà, c'est le moment "brûlez vos oeillères (mais pas vos soutifs, c'est plutôt utile pour monter à cheval) et ouvrez-vous l'esprit, soyez critiques et ne prenez jamais pour argent comptant ce qu'on vous dit". Car comme on le sait, le premier degré tue des chatons. Vous ne voulez pas être responsable de la mort de chatons innocents? Bien. Soyez fun. In nomine Patris, Filii et Spiritus sancti, amen. (je suis peut-être athée mais je sais mon latin).

Bon, je me rends compte que ma verve est plus puissante que ma flemme, donc je vais retomber en léthargie et revenir à mon sujet. Je parlais de Nico, donc. Nico c'est mon buddy, un pote de pas mal longue date maintenant, qui est voué corps et âme au Dieu CSO, et qui monte "à la d'Orgeix". Méthode et philosophie fort intéressantes, assez particulières, mais il y est dit des choses qui devraient inspirer tout un chacun. Z'avez qu'à aller voir, c'est bien écrit aussi, et comme c'est édité chez Belin les corrections sont sérieuse. Bref. Nico en bon cavalier de CSO a du mal à se taper le cul avec entrain et souplesse, a tendance à vouloir faire des bisous aux oreilles de son cheval en se penchant en avant. Ceci n'est absolument pas une critique hein, il fait de beaux parcours et bosse bien dans l'optique de l'obstacle. Néanmoins, comme il se plaît à le rappeler lui-même, chez les Beerbaum on se fade 1heure de dressage hebdomadaire à la Deutsches über alles, et les Beerbaum & co ont le succès que l'on sait. Donc il s'est dit que voilà, le dressage des fois, c'est bien.

On s'est donc amusé à le coller sur Kenzo, la trottinette obèse susceptible et handicapée du fessier, pour voir ce que ça pouvait donner. Après quelques tours où la tour de Pise penchait salement vers l'avant, occasionnant un mouvement de fuite et un trottinement désagréables pour le cavalier, il s'est produit quelque chose d'intéressant. Mon Nico a redressé la tête, ouvert les épaules en bombant le torse tel un vaillant cavalier qu'il est, et là, ha ben dites donc! ça allait beaucoup mieux, le trot s'est calmé, le cheval stabilisé. Là-dessus T lui a demandé d'exécuter des épaules (et hanches? je sais plus) en dedans, pour travailler sur la rotation du buste et du bassin, et après je sais plus trop, je suis partie chercher mon Noiraud. Tiens, la vidéo :

Moi j'ai fait bride ET travail latéral au trot, la bride a permis de souligner encore un peu trop de bidouilles dans les doigts lors des DL, du coup je casse l'impulsion, sale bête. J'arrive à conserver la tension sans traction sur l'extérieur, ça pas de souci ; mais je ne rends pas assez une fois le pli demandé, donc je bloque le pauv'biquet qui finit par caler. Peu-peu-peu apu d'essence. Mais c'est bien, la bride m'apprend quoi faire de mes mains.

Tiens, deux photos, copyright Nico :

240118_2122680183638_1144830091_32615897_1894117_o

Début de hanche en dedans au trot

258459_2122680743652_1144830091_32615899_3575283_o

Au trot droit sur la piste (photo qui m'a faite prendre conscience de mon assise trop reculée et de ma jambe qui remonte, du coup je vais virer les taquets de ma selle et travailler à redescendre un peu, ça ira mieux)

Et bonne nouvelle pour toi Lecteur, je vais 2 ou 3 jours en stage de tape-cul en fin de semaine prochaine. T'auras du compte-rendu, promis!

...

Oh et je me rends compte qu'on t'a aussi fait une vidéo sur le travail de la bouche de la nuque et de l'encolure "à la Baucher". Je te poste ça très vite, promis!