desert1. il faisait chaud
2. il faisait vraiment chaud
3. mes neurones ont fondu à cause de la chaleur. La Normande tient bien le froid mais pas le chaud (en fait c'est faux je suis frileuse aussi).


Donc, petite détente au trot pour confirmer le mouvement de cadencement qu'on avait vu l'autre fois, avec la diagonale et les transferts de poids. Puis au pas, l'exercice que suit :
1 - grand côté : hanche en dedans
2 - renvers dans le coin
3 - petit côté : épaule en dedans
4 - passage du coin
5 - grand côté : à nouveau HED
6 - dans le coin, demi-volte en contre-épaule.

Le tout aux deux mains, en haut ou en bas de la carrière. Ca m'a appris la tension dans la rêne extérieure et le relâchement de l'intérieur - la rêne extérieure change en fonction du déplacement, donc dans la HED c'est en fait la rêne intérieure. Oui ceux qui comme moi ont le cheveu pas trop foncé commencent à froncer les sourcils, je comprends. Donc, il a fallu avec tout cet enchaînement jouer sur le poids du corps, les épaules, le bassin, la fesse qui pousse, la rêne extérieure qui régule, l'intérieure qui appelle, sans laisser le cheval éteindre son impulsion ni voler les mouvements pour aller trop vite. En effet Petit Toon aime bien quand il s'agit de croiser derrière, c'est facile pour lui ; mais quand il faut croiser les antérieurs, là tout de suite c'est plus compliqué, tout simplement parce que morphologiquement ça lui impose beaucoup d'efforts, pour se grandir dans son (petit) bout de devant par rapport à son (grand) bout de derrière. Il est foutu comme moi lol (hem, pardon, rien à voir).

Enfin voilà, j'ai fini la séance en étant complètement confuse.

Vidéo quand même!